Les Pheuillus

Création 2008

Une apparition sensible et éphémère

Les Pheuillus naissent des feuilles d’automne, nichent dans les arbres, sur les réverbères, marchent sur l’eau, progressent dans nos rues, s’intègrent à nos façades. Investissant nos paysages, villes et champs, ils s’approchent irrésistiblement de nous, humains…

Au fil des jours, la population les découvre, se questionne, s’émeut. Les discussions sur les raisons de leur présence vont bon train, la rumeur grandit. Enfin apprivoisé par les habitants, ce petit peuple migrant entame son départ. Une nuit soudaine, ils s’envoleront essaimer ailleurs, laissant à la société des hommes le souvenir de leur harmonieuse existence végétale…

Une présence théâtralisée

Lors de rendez-vous de découverte, de 2 à 8 comédiens guident les spectateurs à travers l’écosystème des Pheuillus. Chacun de ces personnages nous dévoile une facette de la surprenante existence de ces paisibles migrateurs.

En savoir plus

Retours

  • - 2013/14 - Les Pheuillus des Pyrénées
  • - Sept. / déc. 2015 - Les Pheuillus de Capdenac
  • - Juillet 2016 - Les Pheuillus de Rennes
  • - Sept. / nov. 2016 - Les Pheuillus de Charleroi
  • - Juin 2017 : Les Pheuillus de Carrières-sous-Poissy

Vidéos

Prochains rendez-vous

01/11/2017 - 18/11/2017

Festival Mingalabar, Yangon (Birmanie)

Avec l'Institut Français

Voir les dates passées


Revue de presse

Télérama, 27 avr. 2011 « Les habitants du village en vinrent à commenter ou à colporter les moindres faits et gestes de ces Pheuillus, devenus leurs voisins familiers » Télécharger l'article en PDF

Pronomade(s) ou la petite fabrique d'humanité, 1 sep. 2015 « De toutes les aventures artistiques initiées par Pronomade(s), celle des Pheuillus est l'une des plus mémorables » Télécharger l'article en PDF

La Provence, 30 sep. 2010 « Un peuple a fait son apparition au Sambuc » Télécharger l'article en PDF

La Marseillaise, 6 oct. 2010 « Au Sambuc, tout le monde en parle » Télécharger l'article en PDF


Téléchargements

les Pheuillus – LePhun

Fichier PDF - 2 MB